STATION APOCALYPSE -
00:00

STATION APOCALYPSE 
musique d'
Éric VERGNAUD
texte de Bernard PICHARDIE

STATION APOCALYPSE

Voici venir La fin du jour
Sur des soupirs Des regards lourds
Les voyageurs Sont immobiles
Ils rêvent en chœur De l’inutile

Dans un wagon Les yeux cernés
Vers un frisson Se sont tournés
Sur une banquette Poupée cassée
Une fillette Se met à pleurer

Une étrange histoire venue de nulle part
Vient me percuter du fond de ma mémoire

Voici venir L’heure de la mort
Tous les désirs Visitent les corps
Les voyageurs Quittent leur stress
Dans le bonheur D’ultimes caresses

Dans un wagon C’est l’hystérie
Dernier rebond De la survie
Sur une banquette Ronronne un chat
La rame est prête Pour l’au-delà

Une étrange histoire venue de nulle part
Vient me percuter du fond de ma mémoire

Voici venir La fin du jour
Sur des soupirs Des regards lourds
Les voyageurs Sont immobiles
Ils rêvent en chœur De l’inutile

Voici venir L’heure de la mort
Tous les désirs Visitent les corps
Les voyageurs Quittent leur stress
Dans le bonheur D’ultimes caresses

Une étrange histoire venue de nulle part
Vient me percuter du fond de ma mémoire

Dernier métro Apocalypse
Il fait trop chaud Après l’éclipse
Tous les terriens Se jettent à terre
Main dans la main chair contre chair

Dans le sous-sol Des survivants
Pour un envol Vers le néant
Un tourbillon Un maëlstrom
Un dernier bond Et tu les gommes

Une étrange histoire venue de nulle part
Vient me percuter du fond de ma mémoire

musique Éric VERGNAUD alias ART-MÛR
paroles Bernard PICHARDIE

chanson déclarée à la SACEM