CEUX-LA
musique de Môrice BENIN
texte de Bernard PICHARDIE

Une chanson interprétée par Môrice BENIN
sur le C. D. " Atteindre " sorti en 2009

 

CEUX-LÀ
 

Ceux-là étaient beaux
Comme un clair de lune
Avaient pour fortune
L’eau vive des ruisseaux

 

Ceux-là étaient grands
Comme une cascade
Et leurs yeux de jade
Se prêtaient serment

 

Ils portaient dans le cœur
Un morceau d’avenir
Et pour les jours meilleurs
Des bourgeons qui respirent

 

Ils gardaient dans leurs mains
Un peu de terre
Prise au creux des chemins
De l’univers

 

Ils gardaient dans leurs poches
Un peu de boue
Quelques miettes de roche
Et puis c’est tout

 

Ceux-là étaient forts
Comme un cerf qui brame
Élevaient leur âme
Vers un météore

 

Ceux-là étaient doux
Comme le murmure
D’une source pure
Roulant les cailloux

 

Ils volaient dans les cieux
En attendant l’hiver
Mais ce jeu dangereux
Les rendit solitaires

 

Ils gardaient dans leurs mains
Un peu de terre
Prise au creux des chemins
De l’univers

 

Ils cherchaient la nature
À tous les vents
Pour donner au futur
Quelques enfants

 

paroles   Bernard PICHARDIE
musique  Môrice BENIN

CEUX-LÀ -
00:00