COMME ON FAIT LA GUERRE
musique d'Anthony SCIRE
texte de Bernard PICHARDIE

COMME ON FAIT LA GUERRE -
00:00

COMME ON FAIT LA GUERRE

Nous faisions l’amour
Comme on fait la guerre
C’était tous les jours 
Le dernier combat

Des mots en mitrailles
Crachaient nos colères 
Au champ de bataille
De tous nos ébats 

Tu ne t’appelais pas
La Madelon
Je n’étais pas soldat
Devant ton front 

Nous faisions semblant 
D’être solitaires
Nous avions vingt ans 
Au fond de nos chairs 

Pendant que le feu 
Coulaient dans nos veines
Nous jouions tous deux
La dernière scène

Tu mourais dans mes bras
Pour un frisson 
Moi je ne vivais pas 
Pour un canon 

Tu rêvais de gloire
Et moi de conquêtes 
Nous avions l’espoir
De poser nos têtes

Dans une tranchée 
Où tous nos dimanches 
Se décomposaient
En d’infimes tranches

Tu ne t’appelais pas
La Madelon
Moi je ne vivais pas 
Pour un canon

Et depuis ce jour 
Où tu es partie
Pour un autre amour
La fleur au fusil

Je cache ta mort
Entourée de flammes
Et je jette un sort
Vers ton oriflamme 

Tu mourais dans mes bras
Pour un frisson 
Moi je ne vivais pas 
Pour un canon

Nous faisions l’amour
Comme on fait la guerre
C’était tous les jours 
Le dernier combat

Des mots en mitrailles
Crachaient nos colères 
Au champ de bataille
De tous nos ébats 

Tu ne t’appelais pas
La Madelon
Moi je ne vivais pas 
Pour un canon

Tu ne t’appelais pas
La Madelon
Je n’étais pas soldat
Devant ton front

musique Anthony SCIRE
paroles Bernard PICHARDIE

chanson déclarée à la SACEM