DE GALÈRE EN GALA

De galère en gala

De gala en galère

De larmes aux paupières

En explosions de joies

 

Dans le feu et la chair

De bonheur en éclats

Dans la cendre et la terre

De sanglots comme repas

 

De calvaire en calva

De calva en calvaire

C’est la grande misère

Qui me joue la diva

 

Et je vide ce verre

Rêvant mon cinéma

Dans l’ombre des lumières

Qui se colle à mes pas

 

De galère en gala

De gala en galère

Sur ma vie en jachère

Je recherche ma loi

 

Dans le vent du désert

Bien loin de l’Olympia

Je descends vers l’enfer

Espérant les vivats
 

De calvaire en calva

De calva en calvaire

Mon étoile est trop fière

Pour pleurer devant toi

 

J’ai même pas assez d’argent pour me payer un whisky ou une coupe de champagne, alors je termine ma nuit avec ce tord-boyaux infect et je pense à toi qui m’attends dans cette chambre où je rentrerai au petit matin. 
Tu apprivoiseras ma peine. Tu me diras encore que tu crois en moi. 
Et moi, moi… je ferai semblant de te croire.

 

Quand je brame des vers

En élevant mes bras

C’est pour la France entière

Que je joue ce soir-là

 

De galère en gala

De gala en galère
De larmes aux paupières

En explosions de joies

 

De galère en gala

De gala en galère

Sur ma vie en jachère

Je recherche ma loi

musique   Julian RENAN

paroles   Bernard PICHARDIE

chanson déclarée à la SACEM

De gala en galère - interprétation de Julian Renan
00:00 / 00:00